BLACK BOY

BLACK BOY

Publiée en 1945, Black Boy est la première autobiographie écrite par un noir sur ses conditions de vie dans le sud ségrégationniste américain. Richard Wright, né à Natchez, Mississipi, y raconte son enfance, en butte à toutes les humiliations et persécutions mais aussi comment la lecture et l’écriture l’affranchissent de l’obscurantisme. Entre témoignage historique et roman d’émancipation, l’ouvrage n’a pas pris une ride : si le combat pour l’égalité demeure actuel, le style vif et limpide, lui confère également une force vibrante et moderne. Cette adaptation va d’ailleurs en ce sens, convoquant au plateau un dispositif original où le récit se raconte, se joue, se chante et se dessine en direct. Dans une ambiance haletante façon « road-movie », le comédien inscrit son « je » au présent. La voix et la guitare d’Olivier Gotti (fleuron de la new génération du blues hexagonal !) portent à en frémir la plainte des chants d’esclaves. L’encre et l’eau du carnet de croquis de Benjamin Flao s’animent à l’écran comme au fond de l’âme, longtemps encore après le dernier coup de pinceau… Hypnotique !


1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement